La formation en résumé

La Certification des Compétences en Entreprise (CCE) est un dispositif qui permet aux individus de se voir certifier des compétences transverses ou support aux organisations, mises en œuvre dans un cadre professionnel ou extra professionnel. Le CCE est une reconnaissance formelle, inventoriée au Répertoire Spécifique de France Compétences et est de fait éligible au CPF. Il atteste de la maîtrise de compétences transverses acquises en situation professionnelle et/ou à l’issue d’un parcours de formation.

La certification peut prendre la forme d'un portefeuille de preuves (avec accompagnement individuel préalable de 7 heures minimum) ou d'une étude de cas de 2 heures (faisant suite à un parcours de formation conseillé). Dans ces deux cas, un jury de validation se réunit. 

La certification vous permets de mobiliser votre CPF pour financer toute ou partie des formations du parcours ou de l'accompagnement préalable, ainsi que l'examen de certification. Sa reconnaissance est nationale et pour une durée illimitée. 

Répertoire Spécifique de France Compétences : 5371

Les objectifs

Capitaliser sur son expérience professionnelle de gestionnaire d’opérations à l’international et prendre du recul
Valoriser ses compétences
Être acteur de son parcours professionnel

Les participants

Toute personne souhaitant faire certifier ses compétences en gestion d’opérations à l’international : gestionnaires d'opérations import-export, responsables ADV, assistants import-export, assistants commerciaux

Le CCE est accessible à toute personne exerçant ou ayant exercé au cours des cinq dernières années une mission effective en lien avec les compétences du référentiel concerné

 

Le programme

RÉFÉRENTIEL SUR LEQUEL SERA BASÉE L’ÉVALUATION :
1. Préparation des opérations d’import/export
  • 1.1 Analyser le contexte de mise en œuvre d’une opération d’import/export, en repérant les obligations et procédures résultant du cadre légal et règlementaire international et spécifique à la zone d’importation ou d’exportation à l’appui de sources fiables et actualisées, afin d’évaluer les contraintes à prendre en compte et les risques associés
  • 1.2 Déterminer l’Incoterm à utiliser dans le cadre de la mise en œuvre d’une opération d’import/export à l’international, en tenant compte des spécificités du marché concerné et notamment des modalités de transport des marchandises, afin d’évaluer son impact et ses modalités de prise de compte sur l’organisation des opérations.
  • 1.3 Définir la nature et l’ordonnancement des actions à mettre en œuvre pour réaliser une opération d’import/export, en veillant au respect des processus et consignes de l’entreprise et en organisant la concertation avec les différentes parties prenantes internes et externes de la transaction, afin de sécuriser les opérations et de garantir leur conformité au regard des obligations règlementaires et contractuelles.
2. Supervision et sécurisation des opérations douanières
  • 2.1 Évaluer les risques et coûts associés d’une opération douanière, en analysant les obligations et procédures déclaratives à réaliser pour le dédouanement des marchandises et en tenant compte des barrières tarifaires et non tarifaires, afin d’identifier les moyens et actions permettant de sécuriser l’opération et d’en minorer les coûts.
  • 2.2 Réaliser le dédouanement des marchandises, en tenant compte des paramètres intervenant dans le calcul des droits et taxes à payer et en identifiant les éventuels régimes douaniers permettant d’optimiser le coût de l’opération, afin de garantir la mise à disposition des marchandises dans des conditions tarifaires optimales pour son entreprise.
  • 2.3 Définir la solution transport à utiliser pour l’acheminement des marchandises au regard de l’Incoterm, en sélectionnant les prestataires chargés de l’opération selon des critères de qualité, coûts et délais et en souscrivant, le cas échéant, une assurance ad-valorem, afin de sécuriser l’opération et de se prémunir de tout risque de perte ou d’accident.
3. Gestion de la chaîne documentaire import/export à l’international
  • 3.1 Identifier les exigences documentaires et les formalités et procédures associées pour réaliser une opération d’import/export, en prenant en considération les spécificités du marché, de la nature des biens concernés, de la règlementation internationale et de celle propre à la zone de provenance ou de destination des marchandises, afin de recenser de façon exhaustive et suffisante les documents à produire et les formalités à remplir.
  • 3.2 Réaliser la documentation et les procédures associées à l’opération d’import/export à l’international, en veillant à l’exactitude et à la suffisance des informations renseignées et en respectant les délais impartis pour leur production, afin de garantir la conformité et la légalité des opérations et le respect des exigences documentaires contractuelles.
  • 3.3 Contribuer à l’efficacité de la gestion de la chaîne documentaire import/export de l’entreprise, en identifiant et en mettant en œuvre les outils et procédures dématérialisés en concertation avec les acteurs et services concernés, afin d’optimiser le traitement des opérations à l’international.
Les + de la certification :
  • Dispositif souple et rapide de certification
  • Reconnaissance nationale des compétences par cette certification valable à vie
  • Valorisation de son parcours professionnel individuel
  • Maintien et développement de l'employabilité
Afficher

Les prérequis

  • Des échanges préalables permettront d’expliquer le dispositif, de valider le projet du participant et de construire son parcours de formation.
  • Le CCE est accessible à toute personne exerçant ou ayant exercé une mission effective en lien avec les compétences du référentiel concerné.
  • CCI formation vous recommande d'avoir suivi au préalable le parcours de formation Cycle Chargé d'opérations à l'international (63h)
  • Et de compléter si besoin par toute autre formation liée à la douane, au transport, à la gestion ou l’organisation d’une opération d’import-export

Moyens pédagogiques d’encadrement

  • Epreuve écrite (cas pratiques) basée sur le référentiel de la compétence visée ou constitution d'un portefeuille de preuves (nous consulter pour les modalités d'évaluation)
  • Obtention du certificat : si 80% des critères du référentiel sont validés
  • Instance de certification : CCI France
mail_outline Contactez-nous
Open modal