Maîtriser la communication assertive

La communication assertive est un savoir-être plus subtil qu’il n’y paraît, en particulier dans le contexte professionnel. Communiquer sainement, en sachant s’affirmer sans écraser les autres, demande une grande capacité d’écoute et une bonne connaissance de soi. La bonne nouvelle, c’est que l’assertivité ne relève pas du super pouvoir et que vous pouvez vous former dès à présent sur les bonnes pratiques à appliquer.

Vous souhaitez en savoir plus sur la communication assertive et l’art de la maîtriser ? Vous êtes au bon endroit !

  • Bien comprendre ce qu’est la communication assertive
  • Les bénéfices de la communication assertive en milieu professionnel
  • Quelques bonnes pratiques pour pratiquer la communication assertive
  • La confiance en soi, un élément clé de la communication assertive

Bien comprendre ce qu’est la communication assertive

L’assertivité consiste à exprimer ses pensées, ses sentiments et ses besoins de manière ouverte, honnête et claire, tout en respectant les opinions de l’autre. En pratique, la communication assertive permet de se faire entendre sans imposer ses idées de façon autoritaire ni se soumettre passivement aux désirs des autres. Elle repose sur le respect mutuel et la reconnaissance des besoins de chacun.

Dans le contexte professionnel, la communication assertive est particulièrement utile puisqu’elle favorise la résolution de conflits de manière constructive. Elle priorise le dialogue et la recherche de solutions bénéfiques pour chaque personne impliquée.

Si vous souhaitez maîtriser l’art de la communication assertive, sachez que cela demande une bonne connaissance de soi, mais aussi une bonne gestion de ses émotions et une grande capacité d’écoute.

Attention : assertivité ≠ agressivité ≠ passivité ! 

L'assertivité est un juste milieu entre l'agressivité et la passivité, deux postures radicalement opposées dans le spectre de la communication.

La passivité se caractérise par le fait de faire passer ses envies, ses idées et ses opinions après celles des autres. C’est une posture qui est souvent adoptée par peur de la confrontation ou qui résulte d’un manque de confiance en soi.

L’agressivité se traduit par le fait d’imposer ses opinions de façon directe, voire brutale, tout en ignorant le point de vue et la sensibilité de l’autre. Cette posture est souvent le résultat d’une expérience traumatisante avec la peur que le schéma se répète.

L’assertivité est une posture de communication équilibrée, qui évite de tomber dans les extrêmes agressif ou passif. La communication assertive vise à exprimer clairement ses idées et ses besoins, sans crainte et sans heurter les autres.

Les bénéfices de la communication assertive en milieu professionnel

La communication assertive est une alliée de taille, en particulier dans le contexte professionnel. Souvent utilisée pour désamorcer les conflits, elle vous sera précieuse pour :
 

  • Apprendre à recevoir les critiques et en faire des opportunités
  • Exprimer son avis et ses émotions sans être en proie au stress
  • Affirmer ses droits et ses opinions en toutes circonstances
  • Créer le dialogue et la confiance mutuelle lorsque la communication se ferme
  • Dire non sans culpabilité, ni agressivité – sans peur du désaccord
  • Adopter une attitude factuelle en cas de désaccord
  • Développer la capacité de négociation
  • Transformer un problème en objectif
  • Provoquer du changement positif, avoir un pouvoir d’action dans des situations difficiles
  • Considérer tout conflit comme une opportunité de co-créer.

En entreprise, la communication assertive améliore les relations entre collègues, tout en favorisant une meilleure connaissance de soi et des autres. Le résultat est bel et bien là : moins de tensions et de malentendus, plus de compréhension et d’empathie ! De cette manière, la communication assertive encourage la collaboration et stimule la performance, la créativité et l'innovation.

Quelques bonnes pratiques pour pratiquer la communication assertive

Devenir assertif ne se fait pas du jour au lendemain ; la communication assertive est un art qui s’apprend et se pratique avec le temps. Rassurez-vous, vous pouvez commencer dès à présent en appliquant les quelques conseils ci-dessous :

Exprimez vos besoins et sentiments clairement

Soyez direct et honnête dans vos interactions. Utilisez le "je" pour exprimer vos sentiments sans accuser ou critiquer l’autre, comme "Je me sens..." ou "J'ai besoin de...".

Pratiquez l’écoute active

L'assertivité implique d’écouter attentivement les autres. Montrez que vous comprenez ce que l'autre personne dit avant de répondre ou d'exprimer votre point de vue.

Mettez en place des limites saines

Savoir dire "non" est l’une des clés de l’assertivité. Cela montre que vous respectez vos propres limites et besoins. Si vous avez besoin de travailler ce point, nous vous conseillons de vous exercer avec la méthode ACCEPT :

  • A = Accueillir la demande de l’autre en étant à son écoute et en reformulant sa demande.
  • C = Comprendre le besoin derrière la demande.
  • C = Clarifier ses contraintes.
  • E = Exprimer ses regrets et dire non.
  • P = Proposer une solution alternative.
  • T = Terminer sur une note positive.

Pratiquez l'empathie

Essayez de comprendre les émotions et le point de vue de l’autre avant de formuler vos réponses de manière plus efficace et respectueuse.

Gérez les conflits de façon constructive

Utilisez vos compétences assertives pour aborder les conflits de manière constructive, en recherchant des solutions où chacun sort gagnant.

Améliorez votre langage corporel

Parce qu’il n’y a pas que par la parole que le message passe, adoptez une posture ouverte, un contact visuel direct et un ton de voix calme mais ferme pour transmettre un message assertif.

Pratiquez régulièrement

L'assertivité ne peut être améliorée qu’avec de la pratique. Les réunions et les échanges quotidiens sont de très bons terrains de jeu pour vous entraîner.

La confiance en soi, un élément clé de la communication assertive

Pour maîtriser la communication assertive, il est important de développer sa confiance en soi. La confiance en soi est en effet l’une des clés pour exprimer ses besoins, ses opinions et ses sentiments de manière claire et respectueuse.

Connaître ses valeurs et ses limites

Avant de pratiquer la communication assertive, il est important de connaître vos propres valeurs et limites. Prenez le temps de réfléchir à ce qui est important pour vous et à ce que vous êtes prêt à accepter ou à refuser. En identifiant vos limites, vous serez mieux équipé pour exprimer vos besoins de manière assertive.

Booster l’estime de soi

Facile à dire, n’est-ce pas ? Pourtant, plus vous vous sentirez en confiance, plus il vous sera facile d’exprimer vos pensées et vos sentiments de manière assertive. Pour renforcer votre estime personnelle, commencez par reconnaître vos accomplissements et valoriser vos réussites. Entourez-vous également de personnes positives et bienveillantes, qui contribueront à nourrir votre confiance en vous.

Accepter ses échecs et apprendre de ses erreurs

Rappelez-vous que les erreurs et les échecs sont des éléments clés de tout processus d'apprentissage. Voyez chaque échec comme une opportunité d’apprendre et de progresser. Cette approche vous aidera à renforcer votre confiance en vous et à améliorer vos compétences en communication assertive.

Vous l’aurez compris, la communication assertive est plus qu'une simple posture de communication. C'est une compétence qui favorise les échanges sains, honnêtes et respectueux. En maîtrisant l'art de l'assertivité, vous améliorez vos interactions et contribuez à un environnement de travail bienveillant et productif. 

Open modal